Où sont les Alcooliques anonymes?

Imaginons quelqu’un qui a un problème d’alcool.

– Il va sur le site de:

L’Association québécoise des centres d’intervention en dépendance (L’AQCID)

http://aqcid.com/fr

 

– Il clique sur « liens utiles »

Résultat: On lui offre

Besoin d’aide

Et l’alcool? Rien

Il y a une section prévention. Ce qui ne concerne plus notre gars depuis longtemps.

 

– Il retourne au site principal

Il clique sur « Trouver un organisme »

Résultat: un moteur de recherche qui donne comme réponses les différents membres de l’Association québécoise des centres d’intervention en dépendance (L’AQCID)

 

– Retour au site principal

Il clique: S’informer sur les dépendances

Résultat:

-à droite : Qu’est-ce qu’une dépendance? (Quelques explications sur les dépendances. Ça se termine sur : Ressources d’aide disponibles Veuillez consulter notre moteur de recherche. )

Il clique.

Résultat: les différents membres de l’Association québécoise des centres d’intervention en dépendance (L’AQCID) (voir plus haut)

-à gauche

Deux choix

Il choisit: Les types de dépendance

Menu déroulant s’affiche:

Alcool

Drogues

jeu

Médicaments

Autres

 

– Il clique alcool

Résultats: des explications suivies de

Ressources d’aide disponibles

Veuillez consulter notre moteur de recherche.  (Voir plus haut)

 

Plus simple pour le gambler compulsif

Page d’accueil: il clique sur « liens utiles »

Résultats:

Besoin d’aide

Il clique sur « Jeu : Aide et référence »

Puis sur « Liens utiles » dans la section resssources:

Et voilà!  Gamblers Anonymes

Gamblers Anonymous Montreal

 

 

Deux conclusions possibles:

1- L’Association québécoise des centres d’intervention en dépendance (L’AQCID) ne connaît pas les Alcooliques anonymes

2- L’Association québécoise des centres d’intervention en dépendance (L’AQCID) ne veut pas signaler aux alccoliques aucune aide en dehors de son réseau.

Remarque: le site affiche fièrement: Un réseau ouvert sur le monde (oh yeah)

Le Kiosque a publié

Les Anonymes: Petite histoire des groupes anonymes

Deux millions de membres dans 150 pays, 55 000 groupes aux États-Unis seulement, soixante-seize ans d’existence, et on ne sait toujours pas comment ça marche. C’est le dernier des soucis des Alcooliques Anonymes. Comme d’ailleurs des mouvements qui s’en inspirent étroitement. Et ils sont nombreux, des Sexoliques Anonymes aux Cocaïnomanes Anonymes en passant par les Gamblers Anonymes et les Outremangeurs anonymes. Tous suivent les principes et les traditions de leur source commune d’inspiration, les Alcooliques Anonymes. Comme l’écrivait la revue American Heritage: «un héritage et un succès phénoménal pour un groupe sans argent, sans chef, sans structure, fondé il y a un demi-siècle par deux ivrognes dans la ville d’Akron en Ohio. »

 

Extraits

Blagues et anecdotes des membres

«Tout ce dont vous avez besoin pour partir un groupe c’est deux ivrognes, du mauvais café et beaucoup de ressentiment.» (Blague A.A)

«Gamblers Anonymes est le club privé le plus cher au monde mais on paie sa cotisation avant d’en devenir membre.» (Blague des Gamblers Anonymes de la Grande-Bretagne)

 

Anecdote: « Un nouveau, mort de honte, décide de prendre la parole dans un meeting A.A.. Il raconte aux membres attentifs à quel point il a bu, les quantités astronomiques d’alcool qu’il ingurgitait. Pas l’ombre d’une réaction. Il croit quand même qu’ils sont scandalisés.

Après la réunion, un vieux membre va le voir. Tu sais, dit-il, je t’écoutais tantôt. «Je pense que j’en ai plus répandu par terre que tu en as bu.»

…….

Partage d’un membre C.A ( Cocaïnomanes Anonymes):  «J’étais dealer de coke et je consommais. J’avais un bel appartement, un gros char, plein d’argent. Puis un jour, j’ai pogné un bas-fond et je suis entré dans les C.A. J’ai arrêté de consommer et de vendre de la coke. J’ai perdu mon char, mon appartement. Un chum m’hébergeait dans une petite chambre. Le soir au meeting, je m’occupais de l’accueil des nouveaux. Je leur disais: «Ta vie va changer»….

Ces ouvrages aux sujets tabous qui offensent l’Amérique

9034055981_a1c0796a3d_zCachez-moi ce monde, que je ne saurais voir

 

ActuaLitté

Le rendez-vous est traditionnel : l’American Library Association publie annuellement la liste des 10 titres les plus polémiques sur le territoire américain. Plainte de parents, d’enseignants, ou de communautés, ces ouvrages deviennent la bête noire des uns et des autres pour leurs sujets. Si la diversité des publications est une garantie démocratique, elle ne séduit pas toujours le plus grand nombre. 

(…)

Ainsi le livre And Tango Makes Three, de Justin Richardson et Peter Parnell raconte l’histoire de deux pingouins mâles, qui adoptent un bébé. Ce livre se retrouve souvent dans la liste des ouvrages mis à l’index, depuis plusieurs années.

Mais les tempéraments et les tolérances évoluent : Harry Potter et Twilight furent longtemps considérés comme sensibles, et référencés dans ce rapport des livres les plus censurés. The Hunger Games également, ou encore le livre de Harper Lee, To Kill A Mockingbird, en dépit de son caractère historique.

 

Le programme d’immersion française au Canada était destiné à inspirer l’unité nationale…

5aa40aae-e98b-4188-83cb-ab372a5346f9_ORIGINALTania Longpré

Journal de Montréal

Le Maclean’s de mars sonnait l’alarme : le programme d’immersion française, partout au Canada – qui était destiné à inspirer l’unité nationale… — se serait transformé en un système élitiste, diviseur et problématique, et cela, c’est quand vous pouvez y trouver une place : il n’est pas rare de voir des parents faire du camping, dans les provinces canadiennes, pour inscrire leurs enfants à l’immersion française. L’immersion française a très bonne réputation, plusieurs parents considèrent « les programmes d’immersion comme une école privée dans le système public ». Les programmes ne répondent pas à la demande, faisant en sorte que plusieurs inscriptions y sont faites par copinage…

Just say ‘non’: The problem with French immersion

Maclean’s

French immersion—meant to inspire national unity—has turned into an elitist, divisive and deeply troubled system

Combien gagne une infirmière de 58 ans avec 31 années de service.?

Selon les calculs de FIQ, ces changements se traduiraient par des pertes de revenu de retraite de 9500 $ par année pour une infirmière de 58 ans avec 31 années de service.

Un jour plus tard, Denis-Martin Chabot a posé la question et nous apprenons: « D’abord, la rente annuelle d’une infirmière de 58 ans qui gagne en moyenne 66 859 $ »

150211_ci6jd_compassion_burnout_sn1250

 

La vie de milliardaire de Warren Buffett (1.13.56) (Documentaire de la BBC)

When the law fails women, they find their own ways to deal with perpetrators of sexual assault.

i55Comment_Final-500x0

By Julia Alsop

Maisonneuve

MONTREAL’S FIRST RAPE CRISIS CENTRE was founded in 1975. Diana Yaros has been working there since 1979. She has noticed some positive changes, such as the 1983 criminal code reforms that made it possible for women to charge husbands with rape. “I can’t overstate how taboo a topic rape and incest was when we started organizing in the seventies,” she says. “Unless a woman was raped, killed and it was in the news, we simply didn’t talk about it.” But Yaros says it’s still difficult for women to access justice, especially when it involves intimate partner violence. “If you’re reporting an assault of minor, [the police] will respond. If it’s a stranger rape, they’ll respond. But most rapes occur between [the victim and] someone [they] know,” she says.

Jane Park* found this out the hard way.

When she filed a sexual assault report to the Montreal police against a former partner, she was immediately told that there was a 99 percent chance that the prosecutor wouldn’t take the case due to lack of evidence. A couple of weeks later, a detective rang her. Park thought he was calling to schedule a formal interview. Instead, he decided to dish out relationship advice. “In the first two minutes of our conversation, without knowing anything other than the basic details of my case, he told me this was just a dispute and I should try to work it out,” Park says. She was shocked. “He said it was similar to the kind of disputes he and his girlfriend had all the time.” Months later, she received a call saying that the prosecutor had decided not to pursue her case.

She decided to file a report regardless. “It felt like it was something I could do to assert myself. I wanted to feel like my voice wasn’t being silenced, like my story was being documented,” she says. “Instead, I was being told what happened to me hadn’t happened.”

Why are some Canadian companies paying almost no tax?

tax-2_0_0_0_0_0_0Duncan Hood

Canadian Business

The government has been creating tax loopholes for business while clamping down on regular taxpayers

For instance, we found that Canadian Pacific Railway paid an average effective cash tax rate of just 1.8% over the past decade. Manitoba Telecom paid 4.1%. Gildan Activewear paid 5.5%. And First Capital Realty has gone for years without paying any cash taxes at all.

These companies are using several different strategies to lower their taxes, but the government just keeps adding to their arsenal. A new policy that just came into effect in 2009 allows Canada to sign tax information exchange agreements with countries such as Bermuda, the Cayman Islands and the Isle of Man. It was intended to allow authorities to ferret out scofflaws hiding their money in offshore accounts. Instead, it ended up allowing companies to set up subsidiaries in these jurisdictions and bring their profits home tax-free.

(…)

When the Guardian newspaper in Britain revealed that Starbucks had paid just £8.6 million in taxes on £3 billion in U.K. sales since 1998, there was a public outcry, and a committee of MPs released a report accusing the coffee chain of an “immoral” use of royalties, secretive jurisdictions and Byzantine company structures to avoid paying taxes on British profits. It will be interesting to see how Canadians react when they discover that not only are some Canadian corporations paying tax rates that are almost as low—their own government is helping to make it all happen.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par courriel.

Joignez-vous à 1 180 autres abonnés