Le gouvernement Marois, un gouvernement minoritaire sous l’influence d’une forte opposition de droite !

Bernard Rioux, Presse-toi à gauche

 

Québec solidaire et les mouvements sociaux doivent demander au gouvernement Marois de ne rien céder sur ces questions. Car des concessions à ce niveau risquent d’entraîner le gouvernement vers des reculs successifs sous les coups de boutoir de la CAQ, sans parler des pressions libérales qui tireront le gouvernement, jour après jour, vers l’application de politiques d’austérité.

 

Ces rapports de force expliquent que malgré le travail important que seront appelés à accomplir les éluEs de Québec solidaire au parlement, l’essentiel de l’opposition se retrouvera dans la rue. Le renforcement de cette opposition extraparlementaire sera une tâche incontournable de Québec solidaire et de ses éluEs.