Catherine Labelle-Léonard nous signale le site « Jesuisfeministe.com »

« Nous sommes des jeunes féministes dans la vingtaine et la trentaine. Nous sommes absentes des médias : on ne parle du féminisme qu’en montrant des femmes de l’âge de nos mères qui ont accompli de grandes choses et livré de grands combats. Mais nos combats à nous, qui en parle? Ils n’ont pas la même envergure, peut-être, mais nous avons pourtant souvent l’impression que beaucoup reste à faire. Qui répondra à nos questions? À quels enjeux les féministes de notre âge font-elles face dans le monde? »
.
Jesuisfeministe.com