La GRC avait à l’oeil Jean-Paul Sartre

Jim BronskillLa Presse Canadienne (Ottawa)

Des documents récemment rendus publics révèlent que des espions canadiens ont rédigé un volumineux dossier sur le philosophe existentialiste Jean-Paul Sartre, alors que l’intellectuel français prévoyait faire une visite au Québec, en mars 1971, pour soutenir les indépendantistes arrêtés pendant les années 60 et lors de la Crise d’octobre.

L'intérêt de la GRC pour Jean-Paul Sartre remonte... (Archives AFP)
ARCHIVES AFP