Ottawa ferme ses prisons de Kingston et de Laval

Le Kiosque a publié:

Petite histoire des prisons

Extrait

 "La prison, comme châtiment, est une invention récente. Pendant longtemps, en fait jusqu’au XIXe siècle, les condamnés étaient exécutés, torturés, exilés ou humiliés en public. Les prisons, plus précisément les cachots, n’étaient qu’une étape avant le jugement. On y mettait, pêle-mêle, les femmes et les hommes, les adultes et les enfants, les meurtriers et ceux qui ne pouvaient payer leurs dettes. La justice était d’une telle sévérité que les peines de prison étaient rares. En Angleterre par exemple, 200 délits étaient passibles de la peine de mort et, encore en 1772, un juge envoyait à l’échafaud une jeune femme qui avait volé du pain pour nourrir ses enfants. Mais l’année suivante, John Howard devenait shérif de la prison de Bedford et amorçait une réforme qui devait abattre un système qui durait depuis des millénaires."

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 1  002 followers

%d bloggers like this: