Des enfants à l’école

Pierre Foglia, La Presse

«En février, des enfants d’une école alternative d’une commission scolaire de la région de Montréal ont écrit à Victor-Lévy Beaulieu.

bonjour tres onorable vlb

nous somme des eleves de l’ecole (ici le nom de l’école) tres reputer a (ici le nom de la ville). Pour un devoir d’univer social nous devons trouver de info sur vous peut-être pouriez vous nous eclerer sur se sujet.

ps: avant le 21 fevrier. »

(…)

«Ce qui me hérisse le plus, ce ne sont pas les fautes, c’est la démarche, le projet derrière cette lettre. L’omniprésent, l’omnipotent, l’omnivore PROJET de merde qui fonde la nouvelle pédagogie.»

Dans l’bon vieux temps, ça se passait d’même

Jean-Sébastien Marsan

Avez-vous connu l’émission télé Coup de foudre ? Ou le service téléphonique La ligne en fête ? Saviez-vous qu’en 1942, une Québécoise a été condamnée à 23 mois de prison pour s’être mariée avec une autre femme ? Et qu’en 1963, la ville de Verdun a interdit le short trop court dans les endroits publics ?

(…)

Sois belle et tiens-toi droite

En 1963, la télévision de Radio-Canada a immortalisé un « cours de maintien » pour jeunes femmes, ou l’art de plaire en public. Commentaire parternaliste de la voix-off (masculine) : « En apprenant à ces jeunes filles à devenir plus femmes, à mettre en valeur leurs qualités physiques, il est certain que l’on développe en elles une confiance qui les aidera à dominer leur destin. »

La France des tabous

Chronique de Jean-Benoît Nadeau

« Mais ce qui continue de m’étonner le plus, c’est à quel point ce système ne parvient pas à déconstiper les Français quant à leurs deux grands tabous politiques : l’assimilation et l’argent.  Le silence sur ces deux questions est proprement assourdissant.

Il n’y a que deux partis qui osent en parler, tout croche, ce sont l’extrême droite de Marine Le Pen et les communistes de Jean-Luc Mélenchon. À eux deux, ils recueilleront 30 % des suffrages au premier tour. Je suis convaincu qu’une partie de la raison pour laquelle, finalement, on leur donne tant de voix est justement qu’ils brisent le tabou. Ce qui ne leur donne aucunement raison sur le fond, remarquez bien. »

Reuters

 Cette saloperie d’argent (p.2)

« L’argent, c’est l’autre gorille de 300 livres dans la pièce. Ce n’est pas que les Français n’aiment pas l’argent, au contraire, mais ils n’aiment pas en parler – que ce soit de salaires ou d’économie. Dans cette campagne, tout le monde ignore l’argent, alors que c’est l’autre véritable enjeu. La dette, les services trop généreux, cela réclame des ajustements que la France a les ressources de faire. Après tout, cette société a enduré des sacrifices bien pires. »

INRS: Montréal perd sa classe moyenne

EXCLUSIF – Écarts de revenus à Montréal: vers une métropole à trois vitesses?

Un billet de Rachel Mendleson, Le Huffington Post

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 1  003 followers