Pigistes, c’est mieux au pluriel

The Media Trend.com

“Journalistes précaires de toutes les régions, unissez-vous !” Depuis quelques années, les journalistes pigistes sont de plus en plus nombreux à se rassembler au sein de collectifs à Paris, Lyon, Rennes et ailleurs. Certains ont des noms explicites —La Rédac Nomade, Lyon Piges—, d’autres plus imagés —Les incorrigibles, Argos, Objectif Plume. Du simple partage d’un espace de travail à la réalisation de sujets en commun en passant par l’échange de contacts, la formule est à géométrie variable. Une chose demeure: la volonté de se regrouper.