Les Black Muslims: Québec et France

L’an dernier, notre collaborateur Olivier Dubois, de passage à Montréal, avait fait le point sur les Black Muslims d’ici. Son entrevue avec un des responsables était à faire dresser les cheveux sur la tête.

Nous lui avons demandé pourquoi les Black Muslims n’intéressaientt pas les Noirs de France. Voici sa réponse

« Je pense que c’est un phénomène principalement américain pour différentes raisons : la France n’a pas connu l’esclavage et la ségrégation raciale sur son sol. Les Noirs issus des colonies, en France, n’ont pas été converti de force au christianisme. Il ne faut pas oublier aussi que la plupart des immigrants musulmans en France viennent d’Afrique du nord (marocains , algériens); d’Inde, du Pakistan et du Bangladesh pour l’Angleterre; de Turquie pour l’Allemagne ou du Surinam pour la Hollande… l’Europe a depuis longtemps une histoire avec l’Islam. Le terme "Black muslim", d’ailleurs, n’a pas vraiment de signification en Europe; pour les musulmans la distinction de race n’existe pas, il y a les musulmans et les non-musulmans. Cela peut expliquer que le terme "Black muslim" a été créé pour mettre de l’importance sur un groupe en particulier, les Noirs américains. De plus les USA sont un des pays occidentaux les plus religieux et l’expression de problèmes sociaux prend une forme religieuse plus facilement qu’ailleurs. Enfin, il n’y a pas eu en Europe de chef charismatique comme Malcolm X qui aurait permis à ce mouvement de se développer et de s’affirmer. »

Olivier Dubois

L’habillage de vitrines: L’artiste et son art

Utne Reader

Ces innovateurs sous-appréciés, créateurs de façades accrocheuses.

© TIME & LIFE PICTURES/GETTY IMAGES

 

Dans HistoireEngagee.ca

L’actualité en débat: «En marche et en colère. Les mobilisations étudiantes et l’accès à l’éducation supérieure au Québec, 1958-2012», une conférence de Martin Pâquet.

HistoireEngagee.ca est un site Internet soucieux de commenter l’actualité dans une perspective historique.

Asia for Educators

On y trouve des liens sur plusieurs aspects de l’Asie, un cours en ligne sur son histoire, une histoire économique et sociale originale de la dynastie des Song, une étude sur la société et la culture dans le Japon contemporain et une réflexion sur le « modernisme » comparé de la Chine et de l’Europe des temps modernes.

 

L’austérité est arrivée

La chroniqueuse Margaret Wente du Globe and Mail

« Meantime, don’t shed too many tears for our beleaguered public-sector workers. They’ve done okay. The pay scale for Ontario’s teachers, who rank among the best paid in North America, maxes out at more than $92,000 a year. Police officers in Canada are often able to retire – with full pensions – around 50. In Ontario, where doctors’ salaries rose 70 per cent in the past decade, the average family physician now makes upward of $300,000 a year. The salaries of Canada’s university professors climbed by 46 per cent between 2001 and 2009; they’re now the best-paid professors in the world. »

(…)

« But the biggest challenge faced by government is not restraining wages. It’s reinventing the way government works. (…) Government bureaucracies are rigid, hierarchical, costly, rule-bound and unresponsive. The rest of the world is increasingly flexible, mobile, responsive, results-oriented, accountable and flat. The delivery of public services must change. »

(…)

« The real problem is not how much we pay the teachers, most of whom are capable, hard-working and dedicated. The real problem is the system, which is bloated, inefficient and full of deadwood. The schools are stuck with lousy teachers they can’t get rid of. Even teachers don’t believe these people should have jobs for life. But as long as their unions do, the teachers unions will become increasingly irrelevant. »

(…)

« In the U.S., the urgency of reform has made ideology increasingly irrelevant. New York’s Andrew Cuomo, along with many other Democratic governors, is battling the public unions over pensions. And Democrats such as Rahm Emanuel, the combative mayor of Chicago, are taking on the teachers unions, firing the staff of low-performing schools and demanding performance evaluations. The old social compact between progressive politicians and public-sector unions has come to an end. »

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 1  004 followers