Les «droits sexuels» des vieillards: jusqu’au bout de la nuit

Sur le blogue d’Agnès Giard (Libération)

 «Dans les institutions gériatriques, le discours éthique courant établit avec bienveillance que les “vieillards ont le droit d’avoir une sexualité”. Mais dans les faits, cette sexualité pose problème, car elle se manifeste sous des formes dérangeantes, troubles, voire cauchemardesques. »