Incompétence dans les animaleries

Un article du Journal de Québec

Les employés d’animaleries ne sont souvent pas les meilleurs conseillers quant à la santé des animaux de compagnie, observe la vétérinaire du Journal de Québec, au terme d’une visite « incognito » dans 16 établissements de la grande région de Montréal.

Société distincte: gastronomie et gastroentérite


Le ministre Pierre Corbeil

À Toronto, Vancouver et Ottawa, on peut consulter en ligne les derniers manques à l’hygiène des restaurants. Encore plus intéressant, l’internaute peut vérifier si les restaurants fautifs ont corrigé le tir après les inspections.

Mais à Montréal, la Mecque de la gastronomie  « l’information sur la propreté des restaurants est incomplète, tardive et pas très utile selon les champions de la transparence. »

« It can take up to two years for restaurant fines to be published,” said Jonathan Brun, co-founder of Montréal Ouvert,  a group that pushes for information transparency in the city. »

Dernières amendes

À Québec: pas de plans, pas d’échéances.

Michel Houle, Directeur de l’inspection des aliments

« Nous voyons ce qui se passe à Toronto, en Nouvelle-Zélande, à Los Angeles, en Floride. Nous sommes en train de réfléchir pour mettre en place un système pour offrir plus de transparence dans le secteur alimentaire. »

Le bout important est :  "en train de"

Le père Claude Roberge : au Japon depuis 55 ans

Une entrevue de Pierre Bélanger, S.J.

 

Trois points de vue sur les rapports religions-médias au Québec

Un article de Philippe Vaillancourt

Le 3 novembre avait lieu à Québec un panel consacré aux religions et aux médias. Intitulé Religion et société : confrontation ou collaboration?, il mettait en vedette trois acteurs québécois connu pour leur travail dans ces deux domaines : David Fines, pasteur de l’Église Unie et ancien rédacteur en chef de la revue réformée Aujourd’hui Credo, Gaëtane Larose, responsables des communications à l’archevêché de Sherbrooke et présidente de l’Association canadienne des périodiques catholiques, et Yves Therrien, un journaliste du Soleil détenteur d’une maîtrise en théologie.

Shalom Amigos

Web-documentaire

Entre 1938 et 1941, quelques milliers de Juifs trouvèrent refuge dans la ville de Sosua, en République Dominicaine.

“Hassan, es-tu circoncis?"

Profs issus de l’immigration: choc culturel "en masse" au Québec

La discipline, qui est la denrée rare du milieu, le règne de l’enfant-roi, indisposent Hassan Moniovitch, professeur de français en 5e secondaire à l’école Joseph-François-Perrault depuis 10 ans. D’origine libano-bosniaque, cet enseignant n’oubliera jamais sa première apparition dans une salle de classe au Québec.

Partageant cette expérience, il raconte avoir vu les jeunes “ arracher les tuiles du plancher, lancer des rouleaux de toilette d’un bout à l’autre de la classe. C’était le choc. Une fille qui avait les pieds sur le pupitre en arrière de la classe… me crie: hey Hassan, es-tu circoncis? Parce qu’elle savait que j’étais Arabe". Ça m’a fait pleurer ce jour-là ".

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 1  003 followers