La joie de conduire est virtuellement en danger

Un article du National Post

De plus en plus de jeunes préfèrent se connecter avec leurs amis par l’entremise les réseaux sociaux plutôt que de prendre l’auto pour aller les voir. Un drame futur pour les constructeurs automobiles, comme la Général Motors, dont 40% les clients sont des jeunes.