Lu sur un site financé par l’Acdi

Entrevue avec le sociologue Éric Pineault (1ère partie)
Le capitalisme financier – ou la crise perpétuelle

L’auteur est membre du Collectif d’analyse politique qui publie les Nouveaux cahiers du socialisme,  la revue des radicaux de gauche au Québec.

Aussi du même auteur:

Les Indignés blâment la mauvaise personne

Margaret Wente, chroniqueuse du Globe and Mail

Laurel O’Gorman est l’une des figures de Occupy Toronto. Elle croit que le système capitaliste lui a volé son avenir. À 28 ans, elle suit une maîtrise en sociologie à l’université Laurentienne de Sudbury. Elle est également mère célibataire de deux enfants.

«Je suis ici parce que je ne sais pas quel type de travail pourrait probablement me permettre de payer mon loyer, prendre soin de mes deux enfants et rembourser $600/mois de prêt", indique-t-elle. Mme O’Gorman a des difficultés. Mais je ne peux m’empêcher de me demander si ce n’est pas elle, plutôt que les banquiers avides de Wall Street, l’auteur de son propre malheur. Au juste, quel genre d’emplois, imagine-t-elle, sont proposés aux étudiants fraîchement diplômés en sociologie ? A-t-elle pris la peine de demander ? Avait–elle pensé à la façon de subvenir aux besoins de ses enfants avant de les avoir ?

Pierre Assouline (entrevue 52 minutes)

Pierre Assouline est journaliste et écrivain. Auteur de nombreuses biographies telles que Simenon, Hergé, Cartier Bresson, Pierre Assouline nous parle aujourd’hui de son dernier roman : « Les Vies de Job » qui revient sur l’un des personnages les plus énigmatiques de la Bible qui, depuis toujours a intrigué plus d’un historien et plus d’un philosophe.

Cliquez ICI pour écouter l’entrevue.

La république des livres

Blogue de Pierre Assouline

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 1  002 followers