La journaliste d’Enquête de Radio-Canada, Johanne Faucher, contredite par sa propre recherchiste Nadia Zouaoui

6a01156fb0b420970c01bb07bcf423970d

Point de Bascule

Interviewée à Radio9 Montréal, la recherchiste d’Enquête, Nadia Zouaoui, a contredit la responsable de l’émission, Johanne Faucher, sur l’existence de «groupes religieux [musulmans] beaucoup plus radicaux» à Montréal

En présentant l’épisode d’Enquête intitulé «La montée de l’intégrisme. Lever le voile», la journaliste responsable, Johanne Faucher, a conclu que «après des mois d’enquête, nous n’avons pas trouvé de groupes intégristes organisés qui auraient comme objectif secret de détruire la démocratie et ses valeurs». 

Le 5 novembre 2014, lors de son passage à l’émission Tête de Proulx, Nadia Zouaoui s’est confiée à l’animatrice Caroline Proulx. Elle a reconnu l’existence de «groupes [musulmans] qui se retrouvent à huis-clos» à Montréal et qui tiennent «des discours très dangereux» (ce sont les termes de madame Zouaoui). Selon la recherchiste d’Enquête, des prédicateurs islamistes «parlent de politique» et «vont aller vers cette victimisation de la communauté [musulmane]» en propageant, notamment, l’idée qu’il y a une «guerre contre les musulmans». Nadia Zouaoui d’Enquête ajoute que «La radicalisation, elle est très insidieuse. Elle ne se fait pas juste ‘Oui, on va devenir salafistes’, ‘On va faire le jihad’. Mais, il y a toute cette manipulation, cette victimisation qui fait que la personne va après se tourner vers une radicalisation.»

Dans sa présentation, madame Zouaoui a ciblé non seulement les mosquées mais également les écoles de fins de semaine où l’on enseigne l’arabe et le Coran aux jeunes comme de possibles centres d’endoctrinement. Selon madame Zouaoui, des parents «ont même peur d’[y] envoyer leurs enfants» apprendre l’arabe les fins de semaine.

Lors de son passage à l’émission Lemieux, c’est le matin à la fin octobre, la recherchiste d’Enquête Nadia Zouaoui avait suggéré qu’il «va falloir surveiller les mosquées» parce que «il y a une forme de radicalisation, un retour vers un islam plus salafiste, plus rigoriste, de plus en plus, et c’est partout dans le monde et, je crois qu’il faut se battre contre ça».

Le constat de Nadia Zouaoui a été soigneusement écarté du montage final de l’épisode d’Enquête diffusé le 27 novembre.

Tête de Proulx avec Caroline Proulx / Radio9 Montréal – 5 novembre 2014
Radio9 Montréal / http://extraits.rncmedia.ca/CKLX/Tete_de_Proulx_05_11_2014.mp3

Radio9 02:11:22 / PdeB 14:49 Nadia Zouaoui

– Il y a quand même des groupes qui se retrouvent à huis-clos. Je l’ai vu cet été… qui ont des réunions à huis-clos. Il y a certains prêches qui vont aller chercher ce sentiment de victime, ou la guerre contre les musulmans, contre… Je veux dire… Il y a une façon de manipuler les gens qui fait que… c’est des discours très dangereux.

Radio9 02:05:30 / PdeB 08:56 Nadia Zouaoui – Je dis pas que c’est toutes les mosquées, mais il y a quelques mosquées, malheureusement, qui parlent de politique, qui parlent de ce qui se passe en Syrie et ailleurs et qui vont aller vers cette victimisation de la communauté, des gens de la communauté musulmane.

Radio9 02:05:56 / PdeB 09:23 Nadia Zouaoui – La radicalisation, elle est très insidieuse. Elle ne se fait pas juste ‘Oui, on va devenir salafistes’, ‘On va faire le jihad’. Mais, il y a toute cette manipulation, cette victimisation qui fait que la personne va après se tourner vers une radicalisation.

Radio9 02:00:48 / PdeB 04:14 Nadia Zouaoui

– Oui, il y a un problème d’une montée d’une certaine… Islam beaucoup… très rigoriste. C’est partout dans le monde. Dans nos pays d’origine mais ici aussi. Il y a sept ans, j’ai fait une enquête sur les mosquées à Montréal et, c’est une enquête qui est passée à Radio-Canada et, cet été, j’ai travaillé sur une autre enquête comme recherchiste et je vous dirais que si j’avais à faire le même reportage… et bien oui, il y a un retour vers un islam dans plusieurs mosquées beaucoup plus rigoriste, beaucoup plus salafiste. En faisant la recherche, il y a des parents qui me disent qu’ils ont même peur d’envoyer leurs enfants apprendre l’arabe ou bien apprendre le Coran les samedis matin dans des … écoles.

Lemieux, c’est le matin avec Louis Lemieux / Radio9 Montréal – 29 octobre 2014
Radio9 Montréal / http://extraits.rncmedia.ca/CKLX/Lemieux_29_10_2014.mp3

Radio9 2:35:19 / PdeB 09:27 Nadia Zouaoui

Oui, il va falloir surveiller les mosquées parce que… justement je faisais une recherche justement pour une émission sur… Il y a six ans, j’ai fait un reportage pour l’émission Enquête sur les mosquées à Montréal et j’ai refait un peu le même travail sept ans après et, je vous dirais que oui, il y a une forme de radicalisation, un retour vers un islam plus salafiste, plus rigoriste, de plus en plus, et c’est partout dans le monde et, je crois qu’il faut se battre contre ça.

Nadia Zouaoui a exprimé des regrets sur l’épisode qui allait être diffusé le 27 novembre : «Si j’avais à faire le même reportage…»

Lors de son passage à l’émission de Caroline Proulx le 5 novembre dernier, Nadia Zouaoui a également exprimé des regrets sur l’épisode d’Enquête qui allait être diffusé quelques semaines plus tard et auquel elle a travaillé. Elle déclara à Caroline Proulx, «si j’avais à faire le même reportage… », tout en enchainant en parlant d’un retour vers un islam «beaucoup plus salafiste» et de parents musulmans qui ont peur d’envoyer leurs enfants apprendre l’arabe dans des écoles de fins de semaine de crainte qu’ils ne soient radicalisés. Ce faisant, Nadia Zouaoui attestait des lacunes de l’épisode d’Enquête diffusé le 27 novembre.

Eric Zemmour’s raw attack on France’s elites is the talk of Paris

Eric Zemmour

Eric Zemmour

Christopher Caldwell

The weekly standard

French readers follow the herd. They believe in prizes. When a French author wins the Goncourt or the Nobel, people rush to bookstores and send his books rocketing to the top of the bestseller lists. But today the French have other things on their minds. President François Hollande is France’s least popular leader since World War II. His poll ratings are even lower than Barack Obama’s. A gay marriage law he rushed through the National Assembly in 2013 has continued to bring enraged (and previously apolitical) protesters into the streets in 2014. Hollande’s Socialist party lost 150 cities in last spring’s municipal elections. In elections for the European parliament, which took place at about the same time, the National Front became France’s largest party. The working-class group, long tarred as fascist, took twice as many seats as the Socialists, who fell to third.

 

Internet à Cuba: chasse gardée des privilégiés et des débrouillards

940080-cuba-reste-pays-plus-restrictifs

Alexandre GROSBOIS
Agence France-Presse
LA HAVANE

Chaque week-end à La Havane, des grappes de jeunes Cubains munis de téléphones intelligents et tablettes se regroupent aux abords des hôtels, ambassades et centres d’affaires pour tenter de récupérer des signaux internet et passer outre le strict contrôle des autorités.

Medicine and Madison Avenue

MM0617-01This website, created by National Humanities Center, Duke University Library and the State University of New York at Stony Brook, is an online database containing images and text relating to American medical advertising and ephemera.

The project seeks to explore the complex relationship between modern medicine and modern advertising. The database contains over 600 health related advertisements printed in a range of newspapers and magazines from the 1910s to the 1950s.

It also contains contemporary articles and documents, including reports and articles from journals and magazines which place the collection in a broader historical context. It is possible to browse the collection by keyword or search it using the simple or advanced search options. The collections include material relating to household products, over the counter drugs, personal and oral hygiene, vitamins and nutrition, pharmaceutical companies and cigarettes.

The database records include information about the creator of the advertisement, the date it was published and the publication in which it appeared, along with an image of the advertisement. The site also includes a timeline outlining the major developments in medicine and advertising from the 1840s to the 1960s.

Les consommateurs réguliers de Coca-Cola ou de Pepsi ont les télomères qui s’effilochent. (Le Canard Enchaîné, 3 décembre 2014)

lainfo.es-22197-coca-cola2« Les centenaires en bonne santé ont de très long télomères. Les télomères, c’est ce qu’on trouve à l’extrémité des chromosomes. Un indicateur de notre vieillissement cellulaire.  Plus le temps passe, plus ils rétrécissent. Or que vient-on de découvrir? Que boire du soda non seulement fait grossir, mais raccourcit  aussi les télomères! C’est l’étonnate conclusion d’une étude publée par l’American Journal of Public Health de décembre.

(..) D’après les calculs des scientifiques, avaler deux canettes par jour  fait ainsi perdre en quatre ans l’équivalent de 4,6 ans d’espérance de vie. »

American Journal of Public Health >December 2014 >

http://ajph.aphapublications.org/doi/abs/10.2105/AJPH.2014.302151?journalCode=ajph

Soda and Cell Aging: Associations Between Sugar-Sweetened Beverage Consumption and Leukocyte Telomere Length in Healthy Adults From the National Health and Nutrition Examination Surveys

Cindy W. Leung, ScD, Barbara A. Laraia,PhD, Belinda L. Needham, PhD, David H. Rehkopf, ScD, Nancy E. Adler, PhD, Jue Lin, PhD, Elizabeth H. Blackburn, PhD, andElissa S. Epel, PhD

Le république de bananes: Médicaments: le système favorise les pénuries

937326

La Presse

Amendes

«Dans d’autres pays, il y a des pénalités importantes si le fournisseur n’est plus capable de fournir le médicament.»

Un exemple : «Aux États-Unis, ils ont des amendes très, très importantes lorsqu’un fabricant n’est plus capable de fournir un médicament. […] Si un fabricant fournit des médicaments au Québec et aux États-Unis. S’il tombe en pénurie, aux États-Unis il a une amende de 10 000 $ par semaine alors qu’au Québec, au Canada, il n’a pas de pénalité… S’il a un choix à faire, qui vous pensez qui va être favorisé?»

Nos voisins du sud, comme les cousins outre-Atlantique, ont également légiféré afin d’obliger les pharmaceutiques à avertir le réseau de la santé six mois avant d’arrêter la production d’une molécule. Assez pour trouver un substitut.

Réseau d’échange

Il n’existe pas de réseau organisé permettant à un établissement en manque d’appeler les autres à l’aide afin d’obtenir une partie de leurs réserves d’un médicament essentiel pour assurer les soins aux patients, souligne Michel Samson.

«Si le CSSS Alphonse-Desjardins, à Lévis, tombe en pénurie d’un médicament important, il devrait être capable de se retourner vers un autre établissement : « Ce médicament, l’as-tu? Peux-tu m’en envoyer tout de suite? »» La communication et les échanges devraient être «améliorés», dit M. Samson.

C’est d’ailleurs ce qui l’a frappé le plus, le manque de communication entre les acteurs du réseau de la santé. Et la difficulté de négocier des virages : «C’est un gros bateau.»

Garder des stocks suffisants!

Les établissements du réseau de la santé conservent parfois des quantités minimales de médicaments. Une façon d’économiser qui les expose aux pénuries. Dans certains centres de santé et hôpitaux visités par l’équipe du Vérificateur général, les pharmacies ne peuvent tenir qu’entre cinq jours et quelques semaines sans être approvisionnées.

Remarque d’une abonnée: La Presse propose aujourd’hui un dossier sur la mine Arnaud. Et oublie de mentionner ce qui s’y trouve…

664557-projet-mine-arnaud-divise-quelqueMINE ARNAUD

Le projet qui déchire Sept-Îles

La Presse

« Dans son rapport sur le projet, le BAPE a remis en doute les perspectives commerciales du projet, affirmant que la demande est « quasi stagnante » et « qu’il n’y a pas d’évidence que le prix du marché demeurera supérieur au prix plancher établi par Mine Arnaud pour assurer la rentabilité de l’exploitation de la mine ». »

Précisions du Kiosque pour notre abonnée plus curieuse que le journaliste: la mine Arnaud veut extraire de l’apatite qui est constituée de phosphates utilisés dans la fabrication d’engrais.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par courriel.

Joignez-vous à 1 126 autres abonnés