France: 4 jours par an pour joindre au téléphone entreprises et services publics

Un article du magazine La Croix

Il faut parfois plus d’un quart d’heure pour pouvoir trouver un interlocuteur.

4-jours-par-an-pour-joindre-au-telephone-entreprises-et-services-publics_article_main
Centre d’appels EDF à Paris. Pierre Verdy/ AFP

Le magazine professionnel En-Contact et l’agence de presse Radio Caroline Media, eux, ont décidé de quantifier le phénomène avec une enquête réalisée de novembre 2013 à mars 2014 avec plus de 12 000 appels effectués en réel auprès des 500 services clients les plus contactés de France.

Mille ans de frontières européennes en accéléré

Libération

Apprenez à reconnaître une pseudo-science en 14 points

dérive-sectaire.fr

Égypte: La grande parano anti-espions. Un reportage de Canal + sur l’émission "La boîte noire" qui a accusé d’espionnage des cigognes et des marionnettes. (7.48)

L’Effet Papillon  – La grande parano anti-espions

Reportage époustouflant de 60 Minutes sur Cesar Millan, l’homme qui murmure à l’oreille des chiens.

Lire l’article

Cesar_Millan_on_Rollerblades-e1348874195341-1024x575
"Dog Whisperer" Cesar Millan. Cesarsway.com

Le reportage de 60 minute

‘His trademark is soothing the savage beasts that no one else can."

"Americans who allow their dogs to walk in front of them is one of his biggest pet peeves. Evidently we’re supposed to be the leader. Who knew? "

"If your dog doesn’t learn to follow, Millan says, you’ll never have a disciplined pet."

Where people are the most and least welcoming to foreigners

Dany Laferrière : « Immortel, il faut que tu fasses la vaisselle ! »

Dany-Laferriere-Immortel-il-faut-que-tu-fasses-la-vaisselle-!_article_mainLa Croix

Dany Laferrière est le premier académicien noir depuis Senghor, premier auteur québécois et premier Haïtien sous la Coupole. Il était présent le 21 et 22 mars au Salon du livre à Paris.

Votre vie a-t-elle changé depuis?

D. L.: Je suis resté le même. Mais on m’invite partout. On m’a même appelé « divinité tutélaire » lors d’une réception à la Bibliothèque nationale du Québec, et je rebascule dans l’irréel. À Port-au-Prince, on m’interpelle : « Eh, immortel ! » Je rétorque : « Ce n’est pas mon prénom ! » À la maison, le soir, ma femme et mes filles me disent : « Immortel, il faut que tu fasses la vaisselle ! »

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 1  002 followers