J’ai testé le « coaching » littéraire

Virginie François, Marianne
.
Depuis quelques années, les « coachs » littéraires se multiplient et surfent sur les espérances d’apprentis écrivains en mal d’éditeurs. Pros ou imposteurs ? « Marianne » a mené l’enquête en envoyant à l’aveugle un roman de Robbe-Grillet..


(Manuscrit du « Petit Prince » d’Antoine de Saint-Exupery
Remy de la Mauviniere/AP/SIPA)

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par courriel.

Joignez-vous à 1 099 autres abonnés

%d blogueurs aiment ce contenu :