The Economist, la voix de la nouvelle élite

Aram Bakshian Jr., The national Interest
.
Il y a vingt ans, Bill Gates, le boss de Microsoft, n’avait pas de poste de télévision chez lui. Il expliquait  alors que s’il écoutait la TV il ne pourrait pas lire The Economist d’un couvert à l’autre.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par courriel.

Joignez-vous à 1 105 autres abonnés

%d blogueurs aiment ce contenu :