Heureuse surprise!

Le Kiosque écrivait récemment:

 
 
« Une des questions qu’on ne posera pas aux chefs des partis:
Le vérificateur général du Québec pourra-t-il scruter librement, et de sa propre initiative, les pratiques de gestion en vigueur dans les sociétés d’État? »
 
 
Heureuse surprise, François Legault n’a pas attendu la question.
.
« le leader caquiste propose notamment d’étendre les pouvoirs du vérificateur général (vg) aux sociétés d’État, comme Hydro-Québec et la Caisse de dépôt et placement, qui échappent en ce moment à la supervision du vg. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 1  005 followers

%d bloggers like this: