Ouch ! Ou comment scraper la crédibilité des journalistes

Pour aider la journaliste à faire la distinction

Chevaliers du Ku-Klux-Klan

Chevalier de Colomb avec le Pape

 

 

 

 

 

 

 

Sophie Mangado

Lu dans un article du Nouvel Observateur (Colomb, l’antihéros, signé Doan Bui dans le numéro du 24 décembre 2009 – 6 janvier 2010) :

« La moralité de Colomb, bigame notoire, pose problème. Le combat est repris en 1926 aux États-Unis par les Knights of Colombus, une faction du Ku Klux Klan, qui voit en lui le premier émigrant, le héros de l’Amérique blanche. »

D’abord, on comprend mal pour quelles raisons la journaliste n’a pas francisé les Knights of Columbus en Chevaliers de Colomb. M’enfin, comme dirait Gaston Lagaffe. Cela lui aurait peut-être évité la grossière erreur – qu’on s’explique encore moins bien – de les associer au Ku Klux Klan ! L’aberration laisse sans voix. Le KKK entretient une haine pour à peu près tout ce qui n’est pas blanc et protestant. Fervents catholiques, on se demande comment les Chevaliers auraient bien pu devenir faction du Klan.

Certes, au fil du temps, l’organisation s’est faite hydre, engendrant les Invisible Empire Knights of KKK, International Knights of KKK ou autres Virgil’s White Knights of KKK. Visiblement, il n’en fallait pas plus pour amalgamer « knights » au KKK. Preux chevaliers de contes de fées, surveillez vos arrières, une méprise est si vite arrivée…

Et une deuxième pour la route

Ah la la, décidément… mais que fait Wikipedia ?! Dans le même article toujours, on apprend plus loin que « les historiens se sont ainsi employés à lui retirer la primauté de la découverte : le Viking Erik le Rouge serait arrivé dans le Nouveau Monde bien avant ». Ouch. Erik Le Rouge n’a jamais dépassé le Groenland. On doit à son fils, Leif Ericson, d’avoir poussé plus à l’ouest pour accoster le continent américain. Pas à lui.

WTF, a-t-on presque envie d’écrire, en osant l’anglicisme. Prévenons néanmoins toute confusion en précisant immédiatement que ça n’a rien à voir avec Wikileaks Terrorist Fighters, Wasabi Terriblement Fort ou la Wisigoths Touring Foundation. Les curieux et / ou journalistes rigoureux trouveront WTF sur Wikipedia. Il va sans dire qu’on ne référait pas ici à la World Taekwondo Federation…

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par courriel.

Joignez-vous à 1 115 autres abonnés

%d blogueurs aiment ce contenu :