La journaliste Julie Turgeon nous signale cet article

Les enfants perdus des narcos

En cinq ans, le Mexique a perdu la trace de plus de 75 000 mineurs, dont près de 20 000 ont été victimes des trafiquants.  L’arrestation en 2010 d’Edgar Jimenez, 14 ans, payé 3000 dollars par tête par un cartel de la drogue,  en a révélé pas mal sur l’utilisation des enfants dans le milieu narco. Si certains sont enrôlés de force, d’autres se jettent carrément dans la gueule du loup. «Je préfère mourir jeune et riche que vieux et dans la merde, comme mon père», indique un graffiti dans une rue de Culiacan, berceau du cartel de Sinaloa, dans l’ouest du pays. Près de 54 % des mineurs mexicains, soit 21,4 millions d’enfants et d’adolescents, vivent au-dessous du seuil de pauvreté, selon le Conseil national d’évaluation de la politique de développement social au Mexique. Mexique, les enfants perdus des cartels, reportage publié dans l’Express en juin 2012.

Au Mexique, les enfants perdus des cartels
Photo: REUTERS/Stringer

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par courriel.

Joignez-vous à 1 089 autres abonnés

%d blogueurs aiment ce contenu :