Un début d’année sanglant pour les chrétiens d’Égypte : 21 morts

Cliquez ICI pour écouter le reportage de  Radio-Canada.

…..

Résumé rapide sur les Coptes:

Croix coptes

Durant les premiers siècles de l’Église chrétienne, les fidèles du Christ avaient des problèmes terre à terre: que faire pendant les persécutions? sous la torture? devant les lions de l’arène? Quand l’empereur Constantin reconnaît l’Église chrétienne, les théologiens ont enfin le loisir de se déchaîner et ils le font; des siècles de chicane, souvent sur le même thème: la nature du Christ. Le Christ était-il plus homme que Dieu, plus Dieu que homme, autant l’un que l’autre? Un dénommé Nestorius avait mis l’accent sur l’aspect humain du Christ. L’Église s’était sérieusement déchiré et les Nestoriens, vaincus, étaient partis vers l’Iran où ils sont toujours. Puis, Eutychès, un moine de Byzance ( aujourd’hui Istanbul en Turquie) , prétend, je vous épargne les détails, que la nature divine du Christ a absorbé sa nature humaine et a pris toute la place.  Bref, le Christ n’a qu’une seule nature, divine.

S’ensuivent de nouvelles chicanes. Un concile, convoqué pour l’année 451 à Chalcédoine, près de Byzance condamne Eutychès.

En Égypte, la puissante Église d’Alexandrie appuyée par une fraction notable des Eglises de Syrie et d’Arménie, prend sa défense et rejette le verdict. La chrétienté se coupe en deux; la majorité demeure fidèle à Rome et à Byzance, les deux pôles de la chrétienté. L’Église d’Égypte (les Coptes) coupe les liens avec Rome et Byzance et, avec les Soudanais et les Éthiopiens qui dépendent d’elle, devient une île sur la planète de la chrétienté.

En 642, les Arabes musulmans partent à la conquête du monde en commençant par les possessions de Byzance: Jérusalem est prise en 638,  l’Egypte  en 642.

L’administration de Byzance était pesante, tatillonne, pénible; les Byzantins avaient froissé tant de sensibilités et s’étaient fait tant d’ennemis que les Coptes d’Égypte restent passifs quand ils n’accueillent pas les musulmans comme des libérateurs. L’étendard vert de l’Islam est posé ensuite un peu partout. Des pans entiers de l’Empire qui s’appelle encore romain se soumettent aux cavaliers d’Allah.

Une nouvelle géographie religieuse se met en place. Le patriarche d’Alexandrie, déjà en froid avec pratiquement toute la chrétienté, se trouve désormais en terre d’islam. Les Musulmans les tolèrent, en autant qu’ils restent discrets, qu’ils n’essaient pas de convertir personne et qu’ils acceptent leur statut inférieur dans la société. Les coptes d’Égypte déclinent lentement, mais se maintiennent jusqu’à nos jours. Quelque dix millions sur quatre-vingt, ils sont la minorité chrétienne la plus nombreuse dans un pays musulman.

Pour les islamistes ils sont une plaie ouverte dans la chair de l’Islam. La chirurgie s’impose. Les attentats contre les Coptes se multiplient depuis quelques années.

Les Coptes se plaignent depuis plus de 20 ans de discriminations et de harcèlement systématique. Ils protestent également contre leur mise à l’écart de certains postes-clés au sein de l’armée, de la police, de la justice ou des universités.

…..

Pour en savoir plus sur les Coptes:

Liens de l’Église orthodoxe Copte française

Coptipedia

…..

Les Coptes au Québec

Arrivés au Québec dans les années cinquante, les Coptes sont maintenant près de quarante mille vivant principalement dans la région de Montréal. Ils ont présenté un mémoire à la Commission Bouchard-Taylor qui mettait en garde contre l’angélisme.

Une minorité empoisonne la vie de tout le monde

“quelques manipulateurs de certaines minorités voulant dicter leur loi à la majorité. Pour cela, ils suivent une stratégie qui consiste à provoquer la victimisation devant tout refus de céder a leurs revendications religieuses; ce qui leur permet de provoquer, chez certains, un sentiment d’injustice et de rallier, du même coup, une partie de l’opinion publique, surtout des jeunes, en faveur des « victimes ».

“Ces manipulateurs font partie d’un petit segment minoritaire chez les musulmans vivant à Montréal; une mouvance alimentée aux conflits importés d’ailleurs et qui s’est organisée autour d’un leadership importé d’ailleurs. Ceux qui composent ce segment travaillent depuis longtemps au Canada; à Montréal et à Toronto, en particulier. Ils sont bien alimentés à tout point de vue : financement, mobilisation, structure et stratégies. Ils cherchent à s’imposer par tous les moyens aux communautés musulmanes qui, elles, n’ont pas de voix reconnue pour refléter leurs sentiments et leurs réactions.

Dans certaines mosquées, l’imam est formé à l’étranger, payé par l’étranger, pour promouvoir au Québec et au Canada un islam de l’étranger qui n’a aucun rapport avec la réalité et les contextes proprement québécois et canadiens. (…)

“L’immense majorité des musulmans ne se reconnaît pas dans ces imams souvent invités par les médias pour parler au nom des musulmans. Quand on les rencontre, ils vous disent : « Moi, j’ai quitté mon pays, j’ai quitté ma famille pour fuir l’extrémisme, la violence, le fanatisme et je ne tiens pas à ce que l’on m’associe à ceux qui représentent cela. Il faut dénoncer les éléments extrémistes; c’est un cancer qui est en train de se répandre dans la communauté. »

Un site Internet islamiste cible des chrétiens coptes canadiens

…..

Coin lecture:

Sélim Naguib, Président de l’Association des Coptes canadiens a publié "Les Coptes dans l‘Egypte d‘aujourd’hui: angoisses et espoirs d’une minorité aux abois" (Editeur : Solidarité-Orient, 1996).

Les thèmes abordés :

- l’impossibilité d’apostasier pour un musulman, sous peine de mort ;
- l’infiltration massive de la Confrérie des Frères Musulmans dans les sphères judiciaires et politiques en Egypte ;
- les atteintes à la liberté religieuse des chrétiens : quasi-impossibilité de construire des églises, de faire des processions, d’afficher des croix, de faire sonner des cloches ;
- l’avenir sombre des chrétiens d’Egypte et le manque de soutien de la communauté internationale et des ‘droitdelhommistes’.

…..

Les Frères musulmans au Québec? Certainement

La députée Monique Richard, un fleuron de la gauche québécoise, a déclaré à l’Assemblée nationale qu’il était inacceptable que l’école Dar al-Iman dirigée par des islamistes associés aux Frères Musulmans reçoive des fonds publics (555 500$ par année depuis 2007).

Abdelghani Dades s’est porté à la défense des Frères en qualifiant le discours de la députée Richard d’islamophobe. Abdelghani Dades fait partie du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), un organisme dont le siège social est à Rabat (Maroc). Le CCME est une émanation du gouvernement marocain.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 1  005 followers

%d bloggers like this: