La guerre des tailles plus: incursion dans la « fatosphère »

L’Américaine moyenne pèse 164.7 livres et porte du 14. Or,  le 14 et plus ne représentent que 18% des revenus de l’industrie du vêtement pour dames. Fascinante analyse de Ginia Bellafante  dans le New York Times Magazine.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par courriel.

Joignez-vous à 1 102 autres abonnés

%d blogueurs aiment ce contenu :