Sous la douche… l’infection pulmonaire!

pommeau-de-douche-mural-45532Des millions d’Américains se font littéralement asperger de bactéries pathogènes chaque fois qu’ils prennent une douche. C’est ce qui ressort d’une récente étude menée par l’Université du Colorado à Boulder. En ouvrant le robinet, l’eau contenue dans la pomme de douche libère dans l’air des gouttes pleines de mycobactéries comme la non-tuberculeuse Mycobacterium avium. Une fois inhalées, ces bactéries se logent dans les parties les plus profondes de nos poumons. Selon l’équipe de recherche, cela pourrait expliquer l’augmentation d’infections pulmonaires constatée aux États-Unis dans les dernières décennies auprès des gens qui prennent plus de douches que de bains. Comme toujours, les personnes les plus exposées sont celles dont le système immunitaire est le plus faible : personnes âgées, femmes enceintes ou personnes malades. Les symptômes associés à cette maladie pulmonaire : fatigue, souffle court, toux sèche, faiblesse et j’en passe. Un truc de chercheurs : les pommes de douche en métal auraient tendance à accumuler moins de pathogènes que leurs alter ego en plastique…

Bruno Geoffroy

(Résumé de l’article : Are you sick and clean?)

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par courriel.

Joignez-vous à 1 113 autres abonnés

%d blogueurs aiment ce contenu :